Archives pour la catégorie Figures imposées

En chaine

Cette quinzaine, le casse tête revient avec une pensée qui nous « en chaîne ». Nous pourrions en profiter pour parler d'amour, celui qui nous enchaîne à notre partenaire, bizarrement cet amour là déchaîne aussi nos sentiments et notre libido. Un fou déchaîné se retrouve à contrario enchaîné dans sa camisole de force. Il y a donc une marge très mince entre la chaîne qui nous attache et celle qui nous libère de nos inhibitions. L'ami Georges d'habitude si courtois, bien que grivois et parfois un peu provocateur dans son utilisation d'un vocabulaire pouvant heurter l'oreille des jeunes filles de bonnes familles. Vantant l'amour et le pacifisme, nous promet « des poings sur la gueule » dans sa chanson.

Quelle réaction en chaîne a bien pu provoquer cette ire si peu habituelle ? L'amour et les disputes d'amoureux sont propices à de telles escalades verbales, le « je t'aime » d'aujourd'hui se transforme en « je te déteste …rendez vous chez mon avocat » pour une affaire de vinaigrette mal tournée.

Mais laissons là l'amour et parlons des vrais chaînes, celles des usines qui transforment l'humain en robot, qui tendent à rationaliser tous les gestes, celles qui augmentent les cadences et détruisent si bien le travailleur qu'à quarante ans ou à cinquante il devient inutilisable et jetable comme un kleenex. Cette chaîne là nous l'avons créée rationnellement pour satisfaire notre désir effréné de consommation, pour pouvoir produire plus et moins cher, et bien sûr accessoirement, augmenter les bénéfices d'une minorité. Cette chaîne là nous enchaîne à un modèle de développement où l'humain est, d'un coté un consommateur, de l'autre une charge. Une figure réduite à sa plus simple expression économique, une figure que nos patrons du CAC40 et autres esprits phosphorants du MEDEF aimeraient bien remplacer d'un coté par des robots, de l'autre par des corps décérébrés à gaver de produits à forte valeur ajoutée.

Et bien sûr pour arriver à ce résultat rien de mieux que les chaînes de télévision ou de radio…

Mais bon à quoi bon répéter tout ça, il faudrait une sacrée réaction en chaîne citoyenne pour qu'un virage vers un modèle économique plus respectueux de l'humain soit pris. Rions en plutôt avec Charlie Chaplin dans les temps modernes.

Bon pour ne pas gâcher le moral de mes lecteurs soumis à rude épreuve par nos médias anxiogènes et le changement d'heure, je n'évoquerai pas la réaction en chaîne qui se trame au cœur des centrales nucléaires ou au cœur des bombes du même nom. Celle là est tellement démesurée par rapport à notre potentiel humain qu'on se demande quel est le mauvais farceur qui en a soufflé la formule aux scientifiques. Si j'étais chrétien, j'y verrais sans hésitation l’œuvre du malin mais comme je suis agnostique, je n'y vois que le manque de discernement de la race humaine.

En attendant, je vous propose pour finir un petit clin d’œil personnel à une chaîne qui est bien utile, la chaîne de vélo. Voilà donc la photo de mon nouveau vélo, dont je suis très content. Pédalons, pédalons, c'est bon pour la santé et cela ne nous enchaîne pas à notre écran. (En espérant que les travailleurs qui l'ont fabriqué n'ont pas trop souffert sur leur chaîne de montage).

Époustouflant

La communauté du casse tête semblait morte, disparue à la chaleur de l'été et avec les changements d'Over-Blog, mais la voilà tel le phénix qui renaît de ses cendres dispersées par les vents d'automne.

J'ai été tellement bouleversé par cette nouvelle que je suis parti sur un mauvais mot « époustouflant » au lieu de « bouleversement », je ne sais pas trop d'où il est sorti celui-ci, il semble que mon cerveau m’ait fait défaut … Pas facile de rattraper le coup… et comme je suis d'un naturel un peu paresseux, voir un peu fantasque, je vais juste changer « époustouflant » par « bouleversant » et réécrire quelques phrases ,on va bien voir si ça colle !

Il nous faut donc, cette quinzaine, trouver quelque chose de bouleversant à dire ou à montrer.

J'aime beaucoup ce mot, il roule dans la bouche et dévale allègrement la pente de nos lèvres mais c'est un adjectif que je n'utilise quand même pas très souvent. , je suis rarement bouleversé, d'un naturel froid et stoïque , je reste droit dans mes bottes, insensible aux bouleversement du monde.

Ces derniers temps, l'action du gouvernement et son programme de gauche ne m'ont pas particulièrement bouleversé. La mémoire et l'intelligence du peuple de France qui, en réaction à la médiocrité des réformes engagées par notre tout bon excellent président s’apprête à voter front national ou qui plébiscite à 70 % monsieur Valls, agitateur de haine raciale et noyeur de poisson, désignant un bouc émissaire ne m'ont pas non plus vraiment bouleversant non plus.

On reste là dans la très classique médiocrité du français moyen et du citoyen de base qui rongé par le chômage, les crédits à la consommation, la lobotomie télévisuelle et les gros lieux communs va demain offrir le pouvoir à une bande d'incapables et de fachos qui n'ont absolument aucun programme économique et aucune envie de changer le système si ce n'est pour s'enrichir et vivre au frais de la princesse.

Bon voilà, c'est dit…

Les âmes sensibles qui seraient bouleversées par cette déclaration peuvent relire leurs livres d'histoire et se rappeler que la dernière prise de pouvoir des fascistes en Europe a abouti à l'holocauste et à une guerre mondiale, la photo ci-dessous devrait quand même les bouleverser. Les juifs n'ont pas été les seuls à subir le laminage nazi, les roms en faisaient partie.

Époustouflant

Mais il est vrai que rien de mieux qu'une bonne guerre pour remettre à flot l'économie, retrouver un taux de croissance à deux chiffres et résorber le chômage. Mon caractère nihiliste s’enthousiasme presque à cette idée fantastique, faisons tout péter et on verra bien ce qui en sortira dans quelques millénaires. Comme dirait l'ami Thiefaine « Je sais que mes enfants s’appelleront ver de terre… »

Je ne suis pas non plus bouleversé par la constance de nos hommes (et femmes) politiques qui n'ont de salut que dans la croissance, 40 ans que j'entends le même discours : « faisons de la croissance, réduisons le coût du travail, consommons , consommons… », injonctions qui n'ont absolument pas résolu le problème du chômage, de la répartition des richesses et de notre soit disant compétitivité. En attendant, les riches sont de plus en plus riches, les pauvres de plus en plus pauvre, nous polluons au-delà du raisonnable et sommes incapable d'envisager un modèle de développement respectueux de l'humain et de la nature. Mais bien entendu un bouleversement du système n'est sans doute pas souhaitable car s'il va dans le sens de la majorité je ne suis pas sûr d'y trouver mon compte. « Quand on voit ce qu'on voit, qu'on entend ce qu'on entend, ça m'étonne pas qu'on pense ce que l'on pense »

Mais ne gâchons pas la fête, les choses qui fâchent étant dites, bouleversons-nous d'une manière positive. J'ai regardé (pour la énième fois) « Le seigneur des anneaux » de Peter Jackson et quoi qu'on puisse en dire voilà un film qui est bouleversant de virtuosité.. Cela m'a donné envie de relire le livre pour la (2 x énième fois) ; seul livre dont j'ai lu les trois tomes en un seul week-end sans presque dormir, manger et respirer tant l'histoire m'a tenu en haleine… La dimension épique du récit et le temps imaginaire lointain tranche avec notre civilisation où tout doit être normé, référencé et étiqueté. Bien sur l'histoire est très manichéenne et l'univers fantastique de Tolkein renvoie à des figures héroïques assez classiques mais ce livre a vraiment bouleversé ma vision de la littérature fantastique.

J'ai trouvé des images bouleversantes de beauté de la planète Mars dans un Science et vie spécial, je vous invite donc à l'acheter car je ne retrouve pas ces images sur le net. Je vous renvoie au site de l'ESO où vous trouverez des images magnifiques de notre univers. Car voilà bien un domaine où l'on peut être bouleversé par le changement de perspective qu'il nous offre. La prouesse technique des astrophysiciens qui ont réussi à placer des télescopes dans l'espace nous offre désormais une vision inégalée de notre univers. Quasiment aveugle il y quelques siècles, persuadé d'être le centre du monde, notre place dans l'univers s'est complètement déplacée, nous sommes désormais perdu au sein d'une galaxie comptant des millions de mondes, au sein d'un univers qui compte des millions de galaxies et peut être dans un univers bulle au sein de millions d'autres univers bulles. De quoi rester modeste quant à notre importance au sein de la création…

http://www.eso.org/public/videos/eso0949f/

Pour finir un petit morceau de musique qui me bouleverse par son énergie

Et bien voilà, le tour est joué, en italique le texte que j'ai changé, le reste ne collait pas si mal que ça. Doit-on en conclure que la médiocrité de ma prose et le peu de profondeur de ma pensée ne nécessite pas une détermination très précise du vocabulaire employé. Doit-on en conclure que tout vaut tout et que l'on peut remplacer chaque mot par un autre ? Le flot continu d'informations qui nous submerge et s'efface aussitôt pourrait, si l'on y prête garde, aboutir à ce résultat, il nous appartient donc de nous interroger sur les discours et ses valeurs sous-jacentes. Nos paroles et nos actes au quotidien ne sont pas anodins et il y a des valeurs que l'on ne devrait pas oublier même en temps de crise.

vitesse

Bonjour à tous les habitués du casse tête de la semaine !

Voilà un petit moment que je n’ai pas contribué au débat, pris de vitesse par mes autres activités légumières et barbouilleuses. Mais ce soir, coincé à l’intérieur à cause de la vitesse du vent et de l’intensité de la pluie, je vais donc mettre à contribution la vitesse de mes neurones pour faire ce post.

 

Notre monde est implacablement dominé par la vitesse. Heureux qui, comme Marco Polo, a fait un long et lent voyage, traversé maintes contrées exotiques, découvert maints paysages et peuplades. A son retour, il avait de quoi occuper ses soirées avec ses potes et sa famille. Que de choses à raconter, que d’histoires à inventer !

 

Aujourd’hui grâce à notre vitesse supersonique on peut faire trois fois le tour du monde dans la journée. On envoie ses photos instantanément sur fesse de bouc ou sur le portable de ses amis (quand on en a) (des amis, pas un portable). Au retour, plus rien à raconter ! De toute manière ce que l’on a vu au bout du monde, tout le monde l’a déjà vu à la télé dans les journaux ou sur internet.

Plus moyen de raconter des bobards sur des animaux fabuleux ou des trésors étranges, une recherche sur Google dévoilera nos fabulations. Le monde est décidément trop petit. Alors faites comme moi qui n’ai plus les moyens de voyager, restez dans votre jardin, avec un peu de patience et de foi botaniste vous y découvrirez sûrement une plante étrange que l’on ne trouve nulle part ailleurs. Ou bien partez à pied, en vélo, à la rame ou en pédalo car la destination importe peu, seul le cheminement compte.

escargot007.jpg

 

Oui la lenteur avait ses avantages, désormais tout est à portée de main mais de par cette proximité temporelle les voyages présentent bien moins d’intérêt et de surprises. Pour découvrir quelque chose de vraiment nouveau il faudrait atteindre une autre planète ou même un autre système solaire. Et là franchement notre vitesse actuelle de déplacement est franchement ridicule. Tout cela est tellement lent et compliqué que l’on n’est même pas capable de retourner sur la lune pour faire une récolte de sable lunaire. Voilà pourquoi nos enfants s’endorment mal le soir, non pas qu’ils passent du temps devant des écrans à se ramollir les neurones mais parce que Nounours n’a plus de réserve de poudre de perlimpinpin à leur envoyer. Bon je m’écarte un peu du sujet, revenons à notre vitesse qui est trop rapide pour notre petite planète et bien trop lente pour le système solaire.

nounours.jpg

 

Quant aux autres systèmes, si d’aventure nous en découvrions un capable d’abriter la vie (ce qui devrait arriver certainement avant la fin de ce siècle), nous serions incapables d’aller le visiter. Car même à la vitesse de la lumière (300 000 km/, ce qui n’est pas rien) il nous faudrait quelques années de voyage voire des décennies ou même des siècles.

 

Bref on peut penser que le créateur dans son infinie sagesse a quelque peu merdé sur cette question de la vitesse de la lumière, ou alors sa grande prudence lui a conseillé d’isoler ses différentes expériences de création de vie pour qu’elles ne se polluent pas entre elles. Ce qui au regard de l’humanité, n’était peut être pas une précaution inutile. J’éprouve la plus grande crainte pour la Lune, Mars et toutes les Terres que nous toucherons. Nous y retrouverons c’est sûr, des papiers gras, d’horribles panneaux publicitaires pour des compagnies intergalactiques et nos plastiques étoufferont les baleines neptuniennes.

 

Et même si nous ne nous déplaçons pas physiquement, nous polluons le cosmos avec nos mauvaises pensées, nos vibrations néfastes et nos programmes de télévisions. Je plains ces pauvres extra terrestres d’Alpha du centaure qui dans quelques siècles vont recevoir nos ondes. S’il nous jugent à l’aulne des émissions de télé réalité pas sûr qu’ils aient envie de nous contacter.

 

Bon mais je m’éloigne encore du sujet et me laisse aller à mon coté provocateur, car sans doute quelques lecteurs, voire une majorité (au regard de l’Audimat), lobotomisés par la pensée unique doivent être de fidèles adeptes de la boîte à con fournie gratuitement par Bouygues et consorts. A ceux-là je ne dirai rien car j’en ai assez dit. Aux autres je conseillerais de ne pas aller dans les lieux où l’on mange vite mais de prendre leur temps pour toutes les activités qui représentent du plaisir. La vitesse étant réservée pour les choses qui n’apportent pas de plaisir comme le ménage ou le travail.

 

Allez, bonne semaine et prenez le temps de cogiter sur l’ordre du monde loin de toute pollution médiatique et technique. Ne vous pressez pas, pensez lentement et ayez des idées fulgurantes, l’avenir vous appartient.

 

 

Allez pour tous les fans du tour de france, de vitesse et d’EPO une petite chanson pour la route.

 

 

Ca pique

Il semblerait bien que Sherry ait le don de clairvoyance ou peut être des entrées dans les hautes sphères de l’état tant le sujet de cette semaine brûle d’actualité.

Notre cher ex-ministre Cahuzac pique dans la caisse de l’état via la fraude fiscale, notre cher ex président Sarkozy pique des sous dans le porte monnaie d’une vieille dame et moi je pique un euro dans le sac de ma femme pour mettre dans le chariot du supermarché. A chacun sa faute, selon son niveau de vie…

 

Bref ça pique et ça irrite.

 

Ah ! Que la vie politique française est riche en « affaires », Ah !Que tout cela fait bien les affaires des extrêmes; à droite comme à gauche. Marine n’a pas besoin de faire campagne, le gouvernement travaille pour elle. Quant à Mélanchon, son attitude m’irrite profondément depuis quelques semaines. Car au lieu de se battre sur le front des idées et surtout sur le fond du problème qui est le modèle économique, le voilà sur le thème du « tous pourris » et des « salopards». En grossissant le trait il peut sans doute amalgamer la colère de certains mécontents mais ne ralliera pas une majorité d’hommes et de femmes qui veulent avant tout qu’une certaine justice sociale règne dans ce pays.

 

Je ne suis qu’un humble citoyen mais je connais une solution pour combattre la fraude fiscale, une solution très simple, embaucher des contrôleurs des impôts. Je pense que même en cette période de restriction budgétaire, l’investissement sera rapidement rentabilisé. (fraude fiscale 80 milliards d’euros)

 

Je connais aussi une solution pour combattre la corruption des élus, empêcher que les hauts fonctionnaires de l’ état aillent « pantoufler » dans les entreprises privées après avoir travailler dans les ministères. (Si les meilleurs ne viennent plus dans l’administration mais vont dans le privé et bien tant pis on se contentera des moins bons qui seront sûrement assez inventifs pour nous pondre des règles et des lois simplifiées !).

 

Je connais une solution pour que l’intérêt public ne soit pas mélangé avec l’intérêt privé, interdire le lobbying, afficher clairement l’appartenance et les liens des experts avec les entreprises. Trancher le cordon ombilical des grands  groupes médiatiques avec la finance et le monde industriel.

 

Je connais une solution pour que les élus travaillent pour la république et pour le mandat qu’on leur a confié et non pour leur enrichissement personnel, pour celui de leurs amis ou des groupes d’intérêts privés qui financent leurs campagnes. Interdire le cumul des mandats et mettre en place des instances citoyennes de contrôle des élus.

 

Je connais une solution pour que l’argent distribué aux entreprises soit bien utilisé à des fins d’embauche et pas pour aller grossir la spéculation boursière ou le dividende des actionnaires. Établir des règles de gouvernance qui limitent le salaire des grands patrons et le pourcentage des dividendes dans les entreprises aidées par l’état.

 

Bref si vous ne savez pas pour qui voter la prochaine fois, votez pour moi , même si je ne me présente pas.

 

Tout cela pour dire que les solutions à nos problèmes de démocratie sont connues et que si elles ne sont pas mises en place c’est parce que comme on ne peut pas demander à un prisonnier de se surveiller lui même, on ne peut pas demander à quelqu’un qui a le pouvoir, l’argent et la notoriété de voter des lois qui affaibliront son pouvoir, sa richesse et son impression de puissance.

 

Ne rêvons pas, la démocratie délégataire n’est pas la panacée, la cinquième république avec son système monarchique et la non représentation des minorités au parlement n’est pas en mesure de se réformer elle même. Notre classe politique n’est pas plus pourrie que la classe politique des autres pays. La problématique n’est pas là.

 

Nos élus prétendent nous représenter mais en fait représentent leur milieu social, leurs intérêts économiques, leurs amis politiques ou autres et aussi dans une moindre mesure leurs intérêts personnels. Si par hasard cela coïncide avec l’intérêt public tant mieux, sinon tant pis.

 

Comment croire qu’un humain aussi bon soit il ne résisterait pas à la tentation du pouvoir et de l’abus de pouvoir si de réels contrôles ne sont pas mis en place.

 

Qui peut croire qu’une justice existe quand d’un coté vous avez un délinquant voleur de sac à main qui sera jugé en comparution immédiate et que d’un autre coté vous aurez un élu de la république ou tout autre puissant qui fera traîner son procès durant des années et qui grâce à une armée d’avocats pourra contourner les failles du système. (La encore j’ai une solution, dès qu’un élu est mis en examen dans un procès tous ses mandats sont suspendus et il n’a plus accès aux décisions publiques.)

 

Qui peut croire qu’une solidarité existe quand d’un coté nous avons des ultras riches qui font tout pour échapper à l’impôt et de l’autre coté des ultras pauvres qui n’ont ni accès à l’eau, ni à la santé, ni à l’éducation (je parle ici des pays pauvres mais nous nous dirigeons tout droit vers ce modèle).

 

Alors oui ça pique, parce que piquer à l’autre c’est quand même le meilleur moyen de devenir riche dans un système économique à somme nulle. L’argent est roi et le restera encore longtemps, tant que nous n’aurons d’autres horizons qu’un monde de consommation ou l’ultime bonheur est de posséder une voiture neuve et un téléphone portable dernier cri.

 

Quelques liens pour finir :

le désespoir d’un élu de gauche

la signature pour un référendum demandé par le MODEM (ça mange pas de pain et ça soulage sa conscience). Une autre pétition pour éviter l’évasion fiscale (Audit citoyens)

 

 

 

Une petite chanson de Souchon que j’aime bien les cadors

 

Bonne semaine et envoyez moi chacun un euro pour financer ma future campagne…

Noir

Il nous faut choisir une couleur cette semaine dans le casse tête et une seule. Si je suivais mon goût personnel je choisirais sans doute le bleu, si je suivais la météo je choisirais sans doute le gris tant cet hiver n’en finit pas. J’aurais aussi pu choisir le rouge de la révolution, ou encore le jaune du soleil, des fleurs et des abeilles.

 

Mais il faut en choisir une alors je vais choisir une non-couleur, le noir.

 

Le noir, banni par les impressionnistes qui préféraient les bleus et les violets pour marquer les ombres.

 Ainsi le noir n’existe pas, tout est coloré, jusqu’aux ombres, lesquelles peuvent être violettes. Ainsi s’explique Renoir : « Un matin, l’un de nous manquant de noir, se servit de bleu : l’impressionnisme était né ! »

 

A contrario le noir est la couleur que Pierre Soulage a utilisée sans compter, nombreuses de ses toiles ne sont faites que de noir.

noir-PierreSoulagesPolyptyqueC1985-1.png

 

Couleur associée au deuil chez nous et d’idées qui conduisent parfois au suicide comme chez ce regretté Franquin et ses idées noires

noir--monster_gaston.gif

 

Associée à des monstres fascinants de la cosmologie que sont les trous noirs, fin de la matière telle que nous la connaissons et peut être porte sur des univers bulles. On parle aussi de la matière noire ou énergie noire, cette mystérieuse entité qui remplirait les trois quarts de notre univers et dont on ne sait rien.

 

Le noir est donc symbole de l’absence, du néant ,

 

 

Mais ce noir n’est-il pas un révélateur pour que la couleur jaillisse, telle la chambre noire des photographes argentiques.


Le néant et le noir sont la matrice de la lumière et de la vie.

 

Je termine avec le noir par un de mes derniers petits gribouillis .

 

gribouillage3.jpg

illusions

A presque cinquante ans, je ne me fais plus beaucoup d’illusions sur mon pouvoir de persuasion et sur la portée de mes modestes interventions sur la toile planétaire. La cinquantaine est peut-être bien le temps de la fin des illusions, le monde où l’on a grandi est mort, le monde où l’on vit n’est pas celui dont on a rêvé et il ne nous reste plus beaucoup d’espoir de changer les choses vu que l’on n’a pas fait de grand progrès jusqu’à maintenant. Alors il nous reste l’illusion que le temps nous a apporté une certaine sagesse et une profondeur d’analyse et de regard que nous n’avions pas auparavant.

 

 

Il faut donc nous illusionner cette semaine alors je ne vais pas m’intéresser aux illusions politiques, aux illusions écologiques ou aux îles usions que l’on ne trouve pas sur la carte du monde mais uniquement sur la toile. (c’est quand même frustrant de voir que le jeu de mot a déjà été utilisé). En temps que dessinateur et peintre, je vais m’intéresser aux illusions d’optique

 

Pour commencer une première image qui fait mal à la tête : je ne sais pas d’où vient l’origine du mouvement de cette figure mais c’est très pénible.

illusion32.jpg

 

Idem pour celle là 

illusion_akiyoshi11bis.gif

 

 

Une autre très célèbre celle de Sigmund Freud

 

illusion-freud.gif

 

Je redonne aussi le lien sur un artiste que j’aime beaucoup Escher

 

 

 

 

Et pour finir même si on s’écarte un peu de l’illusion, un très célèbre artiste Arcimboldo

 

illusion-Vortumnus--Vertumno-.jpg

 

Bonne semaine à tous et toutes.

PODIUM

 

 

Une certaine compétition semble régner au casse tête de la semaine car il faut s’intéresser aux podiums. Fidèle à ma tradition de sportif émérite je vais donc vous faire découvrir ma collection de coupes et de médailles glanées lors de compétitions sportives…

 

Sachez le : je suis champion du monde de lancer de figue molle ! Sport certes non homologué par le comité olympique mais qui compte déjà deux pratiquants (tante Lucienne et moi!).

 

Ah je vois d’ici vos sourires ou vos rictus, encore un petit rigolo qui va se moquer des sportifs prêts à tout pour pouvoir monter sur un podium et glaner une minute de gloire, pleurer de joie en pensant qu’il est le meilleur devant un tiers de la planète complètement ébahi par cet exploit invraisemblable et gavé par les publicités des multinationales.

 

Non je ne voudrais pas railler cette si belle institution des olympiades si dénuée de sous entendus idéologiques, de sous entendus politiques, d’intérêts financiers et économiques.

 

Non je ne me moquerai pas des sportifs, je ne m’offusquerai pas qu’un quidam sachant taper dans un ballon puisse gagner des millions d’euros grâce à des crétins décervelés qui sont prêts à payer des dizaines d’euros pour un maillot avec un numéro ou une paire de basket fabriquée par des petites mains chinoises.

Mieux vaux que la compétition qui semble inévitable pour une partie de mes chers frères humains se déroule sur un stade ou par l’intermédiaire d’icônes sportives plutôt qu’à coups de couteaux, de pistolets automatiques, ou d’armes plus efficaces encore.

 

Car c’est sûr, l’humain avec son extrême intelligence et sa supériorité peut monter sur le podium des espèces animales. En matière d’inventivité pour détruire son prochain, numéro un. En matière de cruauté, numéro un. En matière de mépris pour les autres espèces, numéro un.

 

C’est vrai, la compétition est un peu décevante à l’échelle planétaire car personne ne nous arrive à la cheville. Je rêve parfois d’une compétition inter galactique rassemblant l’ensemble des espèces intelligentes, aurions nous encore la suprématie ?

 

Je vous conseille un petit film District 9 qui illustre assez bien mon propos et un autre aussi très plaisant Star Ship Trooper qui peut se lire au second degré. Je vous recommanderais aussi de revoir Avatar et de ne pas vous laisser bercer par ses belles images mais d’en faire une lecture guerrière et colonialiste.

 

Mais bon nous ne sommes là pas très longtemps alors lâchons nous un peu : qui va être élu sur le podium du Vatican, il paraît que l’on peut voter. Cool !, pourquoi pas une émission de télé-réalité genre Star Académie pour choisir son pape, une prière en direct au 08 666 666 (appel surtaxé 1,9 € + coût de communication) ?

 

En matière de vote vous avez vu ce qui s’est passé en Suisse, les suisses ont voté une limitation des salaires des patrons. François l’a rêvé, les Suisses l’ont fait. Alors sur le Podium de la mauvaise foi je mettrai la personne du PS que j’ai entendu interviewée à la radio (désolé j’ai pas retenu son nom) et qui disait que c’était une bonne idée. C’est drôle j’avais cru que le PS était au pouvoir depuis presque un an…

 

Et puis un dernier Podium, celui de la désinformation, sur Hugo Chavez, (*) vous savez bien le méchant dictateur qui était à la tête du Vénézuela. Celui qui a fait sortir quelques millions de pauvres de la misère, nationalisé les ressources pétrolières du pays et offert un espoir à un peuple qui n’en avait peu. Cet infâme homme qui était en passe de prouver que le libéralisme économique n’est peut être pas la seule solution pour faire le bonheur des hommes.

 

Allez bonne semaine et bonne compétition…

 

(*) l’article est long, mais documenté prenez la peine de le lire.

Rencontre

J’ai rencontré Théodule

Sur la route de Tulle

Il jouait avec son bidule

J ‘lui ai offert une renoncule.

 

J’ai rencontré Thérèse

Dans une forêt de mélèzes

Elle était vraiment à l’aise.

J’lui ai raconté des fadaises.

 

J’ai rencontré Henri

Dans une prairie fleurie

On a fait des paris

Sur nos gabarits.

 

J’ai rencontré Chantal

En haut de son piédestal

Elle cherchait le Graal

C’était une femme fatale.

 

J’ai rencontré une meuf

Tout près du pont neuf

Elle savait pas cuire un œuf.

Et compter jusqu’à soixante neuf.

 

J’ai rencontré Solange

Du coté de Florange

Elle était sage comme un ange

Et faisait des vidanges.

 

J’ai rencontré Christèle

Qui était la plus belle

On s’est roulé une pelle

Elle m’a dit «J’te rappelle ».

 

Depuis c’est la femme de ma vie

Je n’ai plus qu’une envie

Passer toutes mes nuits

Dans son lit.

 

 

galion.jpg

 

Drôle d’endroit pour une rencontre

Relax

 

Bon avec un thème pareil, pas la peine de se fatiguer, on se dit qu’on va se la jouer tranquille, genre farniente, les deux pieds dans l’eau sous les cocotiers, un ti-punch bien frappé dans chaque main le tout dans une chaise longue. Tranquille, tranquille….

 

Mais bon la vie n’est pas aussi simple que l’on croit, car être relax ça coûteun max

 

a.) le fauteuil : 569 €

chaise-relax-snake-vintage-kare-design.jpg

b) l’avion :659 €

relax.jpg

c) le petit punch 22,99

rhum.jpg

 

Et je vous épargne le citron vert et le cocotier que l’on peut trouver pour pas cher. Mais bon la note monte quand même à 1250,99 € ce qui fait un peu plus d’un SMIC (environ 1121 euros net). Bosser un mois entier pour être relax, ça va pas le faire, je vais donc m’orienter vers autre chose.

 

Jouonsla plus simple : Orientons-nous vers la relaxation et la médecine. Voilà le site qu’il nous faut : relaxation technique

 

Ça commence bien : Une citation de Nietzsche « Pour un mauvais dormeur, la relaxation est intéressante à pratiquer, hors du lit de préférence, comme une alternative au désir de dormir et pour contrôler ses systèmes éveillant. Un bon dormeur « qui se couche en confiance », peut utiliser ces méthodes jusqu’à ce que le « Voleur silencieux » vienne lui voler ses pensées et que « déjà il dort.. »Ainsi parlait Zarathoustra.

 

J’adore ce livre, dans ma jeunesse, je suis parti plusieurs fois en voyage au long cours et j’ai emmené ce livre à chaque fois. Je n’ai jamais atteints la page 50, ce qui fait un très bon rapport poids et temps de lecture, interessant quand on voyage sac à dos.

 

Première technique : la crise de calme.

 

1° Prendre une inspiration volontaire ample et profonde et rester une ou deux secondes les poumon pleins d’air sans bloquer la gorge.

2° Relâcher totalement tous les muscles respiratoires de manière à laisser l’air s’évacuer sous la pression naturelle du thorax.

3° Rester ainsi quelques instant sans respirer pour profiter du moment de calme qui précède la prochaine inspiration.

 

Ne surtout pas oublier de reprendre sa respiration après, l’arrêt sinon cela peut être mortel.

 

Bon j’ai essayé .Au bout de cinq minutes j’étais complètement énervé et en plus je ne veux plus qu’on me parle de crise. Calme ou pas, ça va me mettre le bourdon.

 

Essayons la deuxième technique : Training Autogène de Schultz.

 

Aie ! Le titre qui fait mal à la tête !!! Comment peut on être calme après avoir lu un titre pareil !!!

Fermez les yeux et répétez mentalement : « je suis calme, tout-à-fait calme ».

 

Je ne suis pas calme du tout. Foutaise tout ça !!!

 

Bon je me calme, je me suis encore fourvoyé, orientons nous vers autre chose….

 

Quelques heures plus tard :

 

Bon j’ai essayé les sons lénifiants de relaxing sounds

J’ai aussi testé la musique absolument insupportable de http://fr.myspace.com/nrelaxx

J’ai avalé la moitié de la boite de relax max

relax-max.jpg

Pleuré devant l’insupportable relax bear

 

 

Je vous épargne même pas les relax korean

 

Ni le langage informatique relax ng pour les informaticiens relax qui font du XML

 

Pour les gourmets le relax pink wine (non je m’invente pas !)

 

Pour les obsédés : L’érection est une relaxation, pas une contraction.

 

 

Bref je n’en peux plus , j’ai les yeux rouges et je crois que je ne vais pas dormir. Tout ça pour être relax !!!

 

Pour finir :Un petit clin d’œil des années 80 avec un groupe vraiment relax et bien dans l’actualité.

 

relax : frankie goes to hollywood

 

 

 

Ps : Si cet article vous a empêché d’être relax et que vous m’intentez un procès, je demanderai à mon avocat de plaider la relaxe.


Ps1 : Je touche 10% sur l’ensemble des achats faits à partir de cette page sur les sites marchands en liens donc n’hésitez pas à acheter ce qui vous donne envie, cela va me rendre très relax…

 


Quartier

Pas de quartier. Attaquons l’année avec une âme Nawakienne et un éclectisme à toute épreuve.

 

 

L ‘Indispensable aux lunatiques et jardiniers

 

Pour les gourmands : Quartier d’orange

 

Pour les artistes : Quartier bleu

Quartier_bleu.jpg

 

Pour les touristes : Quartier rouge

 

 

 

Pour les écologistes :   Quartier vert

 

 

Pour illustrer le coté « n’importe quoi » de la planète : quartier jaune

 

 

Et pour les nuls en orthographe et nos amis canadiens: Jacques Cartier

jacques_cartier.jpg