Archives pour la catégorie Classique

Autoportrait.

Voilà donc des nouvelles de ma deuxième œuvre peinte de l’année 2012, j’étais parti sur l’idée de faire une œuvre entièrement abstraite sans nul dessin, sans nul motif, ce que je ne suis toujours pas parvenu à faire.

Contrairement à ce que l’on peut penser, créer une œuvre abstraite ne coule pas de source (enfin pour moi) car des motifs apparaissent sans cesse dans mon esprit, des sphères en particulier et puis des lignes qui s’imposent. Bon c’est comme ça, je devrais suivre une psychothérapie et après quinze ans d’analyse j’apprendrais enfin pourquoi la sphère m’obnubile, cela faisant j’apprendrais à me satisfaire de mes sphères et à construire un superbe discours artistique autour du sujet et je serais enfin un vrai artiste. En attendant je continue de travailler en amateur et mes sphères m’accompagnent et m’interrogent.

Mais cette fois j’avais vraiment décidé d’être entièrement abstrait, ma première tentative a été un échec et j’ai fini par barbouiller et détruire ma peinture à coups de couteau. Ma deuxième tentative a bien commencé, j’avais devant moi un bouillonnement de couleur qui me faisait songer à un buisson ardent et puis bizarrement le buisson est devenu un œuf qui était ridicule au milieu de cette toile (je ne travaille pas sur toile mais bon appelons cela une toile). Et puis soudain c’est venu, l’œuf c’est bien entendu le symbole de la naissance et l’œuf c’est surtout la base du dessin d’une tête.

Une heure après j’avais un visage, une créature sortie du néant, elle me ressemble un peu d’ailleurs. Alors disons que j’ai un premier autoportrait qui techniquement est proche de ce que je cherchais à faire depuis longtemps.

J’ai beaucoup travaillé le dessin de visage ces derniers temps mais je ne me sentais pas prêt à attaquer un portrait à l’acrylique, mes précédentes tentatives ne me satisfaisaient pas, il leur manquait une certaine consistance, une certaine force et pour tout dire il leur manquait une originalité, un coup de main qui marquerait ma personnalité.

Voilà donc cet autoportrait, il semble que je ne suis pas encore près pour l’abstraction pure, trop matérialiste sûrement et pas assez spirituelle, mais je ne désespère pas…